Que va-t-on manger au Pain et la Rose ?

Que va-t-on manger au Pain et la Rose ?

3264 2448 Le pain et la rose

Le Pain et la Rose est un restaurant table d’hôtes à Toulouse où le bien-manger est l’élément déterminant d’une ambiance reposante, simple, conviviale où l’on vient pour se sentir bien, s’intéresser aux produits, à la façon de les respecter et de les accommoder, mais aussi pour partager la vie de notre monde et des idées pour le rendre meilleur.

Des produits locaux du Sud Ouest

C’est donc en premier lieu une cuisine qui fait la part belle à l’authenticité, à la fraicheur et aux qualités gustatives des produits locaux qui se trouvent dans le grand Sud ouest, de la Méditerranée à l’Atlantique, le pays de l’entre deux mers qui partage la langue occitane.
On y aime les choses gouteuses et ma cuisine s’appuie sur les saveurs des herbes aromatiques (un jardin d’herbes aromatiques est installé sur la terrasse de la maison), sur des épices douces dont l’inspiration vient du grand chef Roellinger, ainsi que  des poivres ou piments très parfumés d’ici et d’ailleurs.

Bouillon à l’effilochée de paleron

Là, un bouillon à l’effilochée de paleron

 

Ouvert du lundi au vendredi et sur demande d’un groupe le week end, la table d’hôtes sera ouverte midi et soir où 15 personnes au maximum pourront prendre place autour de tables pour 2, pour 4 ou pour 8.

Il y aura deux menus quotidiens, l’un pour le midi et l’autre pour le soir offrant à chaque fois un choix entre deux mets (2 entrées, 2 plats, 2 desserts) ainsi qu’une carte de saison très restreinte.

 

Le menu du midi

Le menu de  midi est étudié pour un repas léger et une dégustation en temps raisonnable !
Pour les petits appétits, il y aura possibilité de prendre seulement le plat principal au prix de 13 €, tandis que la formule entrée-plat ou plat-dessert sera à 16 €, avec le café. Le menu des trois services avec café coutera alors 19€.

Quelques exemples d’entrée dans ce menu ?
Oeufs mimosa au thon et truite fumée et son buisson de germes de cresson ; filets de harengs fumés en salade pommes de terre et oignons grillés ; crème de brocolis et tartare de crevettes ; terrine de cochon à l’armagnac ; salade d’endives aux noix, roquefort et lardons de canard grillés…

Cabillaud et sa croûte d’algues, pâtes à l’encre de seiche

Ici, le cabillaud rôti et pâtes à l’encre de seiche

Pour les plats, nous irons vers le cabillaud sur sa croute d’algues et pâtes à l’encre de seiches, pot au feu de boeuf ou de canard, collier d’agneau aux navets confits, fricassée de poulet sauce piboulade (champignon).

En dessert, salade de fruits et herbes aromatiques, tartes aux fruits de saison, mousse au chocolat en gâteau, sorbets au chocolat chaud, etc.

 

Le menu du soir

Le menu du soir sera plus élaboré et privilégiera le temps et la sérénité pour vivre un moment de bonheur partagé autour d’une dégustation de mets et vins.

Ce sera la découverte ou la joie de retrouver des vins d’appellations du Sud ouest injustement méconnues comme les côtes d’Engraviés de l’Ariège, les côtes de Bruilhois près d’Agen, les côtes de Duras aux confins du Bordelais et du Bergerac, les côtes de Gascogne ou bien les vins de Tursan dans les Landes ou l’Irouléguy basque.

Ce menu du soir coutera 25 € (sans les boissons !) et commencera par une petite surprise de mise en bouche puis des entrées comme un tartare de truite des Pyrénées au yuzu, un foie gras poêlé et ses figues rôties, un boudin blanc maison aux morilles et 4 épices, timbale de lentilles aux copeaux de foie gras de canard ou une terrine de lapin à l’estragon et oignon confits.

On continuera avec une caille rôtie et son grand roux brun (polenta de maïs grand roux basque), une daurade grillée au fenouil et riz aux algues, un suprême de pintade farci à la tapenade ou bien une épaule d’agneau de 7 heures…

Si on aime finir sur une note de fromage, le brebis basque d’estive, le roquefort d’artisan de l’Aveyron ou le chèvre du Tarn sauront clôturer ce moment avant la partie sucrée qui restera à base de fruits de saison accommodés de diverses manières, aux épices et au chocolat.

 

Pour le plaisir des amateurs de canard

Quant à la carte permanente, elle sera très influencée par mon ancienne vie de paysan et donc par le canard : terrine foie gras entier à l’armagnac, assiette de canardises (assortiment de foie gras, rillettes et terrine pur canard, coeur grillés, effilochée de confit sur lit de roquette et moutarde en feuilles),

La lotte flambée à la nage et risotto au fenouil et fruits de saison rôtis au beurre salé et thym, granité de framboise et menthe fraiche arrosé de d’eau de vie blanche seront aussi de la carte permanente !

 

Sur place… ou à emporter !

Il sera possible aussi de commander à distance et de venir chercher ces plats pour les emporter et régaler sa famille ou ses amis chez soi, présentés pour la plupart en bocaux de verre .

Ce sont ces mêmes bocaux de verre, mais stérilisés et donc des conserves qui seront disponibles  à partir de la fin 2018 reprenant les plats emblématiques de la table d’hôtes.

En s’asseyant à la table, on choisira bien sûr son menu et ses boissons, mais on consultera aussi un « book » présentant tous les producteurs agricoles et viticoles locaux qui constitueront le réseau des fournisseurs, avec leurs méthodes d’élevage ou de culture.

Ce réseau de producteurs locaux en cours de constitution sera l’objet d’un prochain article de ce blog.

Venir à la table , c’est aussi profiter d’un environnement singulier : une salle dont les  murs adossent des bibliothèques en bois ciré, tout comme le parquet.
C’est aussi la rencontre avec des tableaux et objets de mosaïque réalisés par mon épouse Marianne dans son atelier adjacent à la maison. D’ailleurs, porte couteaux et sous verre sont en préparation.

Vivement le mois de mai pour l’ouverture !

Carpaccio de saint Jacques

Carpaccio de Saint-Jacques

 

En haut de page, photo du pigeonneau rôti avec ses pommes à l’eau et salsifis.

Un commentaire
  • Aaaaargh ! Je vais devoir commander des conserves puisque je ne viens pas sur Toulouse tous les quatre matins, moi !

Laisser une réponse

%d blogueurs aiment cette page :